La maintenance prédictive : une partie de la solution à la pénurie de main-d’œuvre n’a rien à voir avec les employés  

Selon Statistiques Canada, ce sont près de 900 000 emplois qui étaient vacants en août 2021. Autrement dit, c’est un problème qui concerne la majorité des entreprises et tous les domaines. Il est important de s’y pencher puisqu’on estime que la situation atteindra son sommet entre 2030 et 2035.

Si vous pensiez que la pandémie était la pire chose pour votre entreprise, c’est que vous avez grandement sous-estimé le problème de la pénurie de main-d’œuvre… Et même pour les entreprises qui en réalisent pleinement les conséquences, elles envisagent probablement des solutions non viables sur le long terme pour y remédier.

En effet, pour contrer la pénurie de main-d’œuvre, le premier réflexe de plusieurs équipes de direction est de tenter de trouver des employés autrement : soit via l’immigration, les stagiaires ou les autres types de travailleurs, soit en offrant de meilleurs conditions, de meilleurs salaires pour attirer les gens présentement à l’emploi ailleurs.

Mais tout ceci ne sont que des solutions temporaires. Il est grandement temps de songer à régler ce problème de façon définitive. Il est temps d’impliquer l’innovation, l’automatisation et l’intelligence artificielle grâce à la maintenance 4.0.

Continuer la lecture

FR