Les 5 questions les plus demandées sur la maintenance prédictive

La maintenance prédictive est un sujet dont on entend de plus en plus parler puisqu’elle représente une façon simple d’utiliser les nouvelles technologies afin d’optimiser son entreprise et sa chaîne de production dans une optique d’industrie 4.0.

Afin de vous aider à mieux comprendre en quoi elle consiste, voici les cinq questions les plus posées sur la maintenance prédictive.

#1: Est-ce que mon entreprise est trop petite pour faire de la maintenance prédictive?

Il n’y a pas de taille minimale ou maximale pour faire de la maintenance prédictive. Elle peut même vous permettre de simplement surveiller votre chauffe-eau au chalet si vous le souhaitez!

Toutefois, nous conseillons de songer à la maintenance prédictive lorsque vous avez une ou plusieurs machines essentielles tels qu’une pompe, un système de réfrigération, un ventilateur (danger de surchauffe), etc.

#2: Combien de capteurs sont nécessaires?

Encore une fois, il n’y a pas de réponse unique. La beauté d’une solution de maintenance prédictive comme celle offerte par Soralink est qu’elle s’adapte à 100% à vos besoins.

Si vous tenez absolument à avoir une réponse: dans notre offre de période d’essai, nous proposons six capteurs. C’est une bonne quantité si vous voulez véritablement expérimenter le machine learning et profiter pleinement des avantages et bénéfices de la maintenance prédictive.

#3: Quelles sont les données que la maintenance prédictive peut analyser?

Avec la maintenance prédictive, il est possible de monitorer plusieurs éléments. Les plus fréquents sont le son, la température et les vibrations. Cela détecte la majorité des pannes mécaniques sur les machines rotatives telles que les moteurs, les ventilateurs, les boîtes de vitesses, etc.

#4: Combien ça coûte?

Tout d’abord, il faut prendre en compte le coût de départ. Certains fournisseurs de service demandent à ce que l’ensemble de la solution soit achetée dès le départ alors que d’autres, vous offrent un frais mensuel. Le coût total des deux options sera probablement très similaires, mais si vous voulez débuter la maintenance prédictive dès maintenant, il se peut que l’option de l’abonnement mensuel corresponde mieux à la réalité financière de votre entreprise.

Ensuite, bien évidemment, le coût direct variera selon le nombre de capteurs dont vous avez besoin.

Si vous voulez calculer le coût véritable de la maintenance prédictive, vous devrez faire part de grande honnêteté en calculant ce que vous payez présentement en frais indirects de maintenance (retard dans la production, temps supplémentaire après une panne, frais d’expédition rush de pièce manquante pour la réparation, etc.).

Le but de la maintenance prédictive étant d’éliminer ces frais indirects, il est fort probable que vous économiserez de l’argent en investissant dans la maintenance prédictive. Les clients de Soralink disent économiser en moyenne 30% sur leur frais de maintenance en passant à la maintenance prédictive. Quel montant ce 30% représente-t-il pour votre entreprise?

#5: Comment votre solution peut prédire les bris et les pannes?

La maintenance prédictive est une approche qui utilise des données et des technologies avancées pour prédire quand une machine ou un équipement aura besoin de maintenance, avant qu’une panne ne se produise. Pour y parvenir, plusieurs éléments et étapes sont à l’œuvre.

La collecte de données:

Des capteurs sont utilisés pour recueillir en temps réel et en continu des données sur les performances et les conditions de fonctionnement des équipements sélectionnés.

Analyse des données:

Les données collectées sont analysées à l’aide d’algorithmes avancés, de l’apprentissage automatique et de l’intelligence artificielle. Cette analyse peut détecter des tendances ou des anomalies qui pourraient indiquer des problèmes potentiels à venir.

Alertes et notifications:

Lorsque les modèles prédictifs détectent un risque imminent de défaillance, des alertes ou des notifications sont générées pour informer l’équipe de maintenance. Cela leur permet de planifier et d’effectuer la maintenance nécessaire avant que la panne ne se produise, réduisant ainsi les temps d’arrêt non planifiés et les coûts associés.

Optimisation continue:

La maintenance prédictive repose souvent sur un processus où les modèles sont continuellement raffinés et améliorés à mesure que de nouvelles données sont collectées et que de nouvelles informations sont disponibles. Cela permet d’optimiser en permanence les stratégies de maintenance pour maximiser la disponibilité des équipements tout en minimisant les coûts.

Nous espérons que ces réponses vous éclairent un peu plus la maintenance prédictive et comment elle pourrait s’appliquer au sein de votre production.

En termes de maintenance, il n’existe pas une solution unique et parfaite pour toutes les entreprises. Toutefois, les experts de Soralink se feraient un plaisir de discuter de vos enjeux, de votre réalité et de vos besoins avec vous et voir comment la maintenance prédictive peut s’appliquer à votre entreprise.

Pour ce faire, vous pouvez nous contacter à info@soralink.co, nous suivre sur LinkedIn ou vous abonnez à notre infolettre pour ne rien manquer des dernières nouvelles dans ce domaine.

Avez-vous téléchargé votre ebook?

Soralink vous offre son premier ebook: L’apprentissage automatique pour la maintenance prédictive. Téléchargez-le dès maintenant en cliquant ici afin d’en apprendre plus sur comment la technologie est en train de changer définitivement la maintenance. Ce document explique comment fonctionne l’apprentissage automatique pour la maintenance prédictive, ses avantages, ses défis ainsi que des cas vécus.

FR